A Ris en Seine, Plan Chorale célèbre la culture et les droits humains

Le week-end dernier, du 5 au 7 juillet, Ris-Orangis s’est transformé en un véritable paradis culturel avec le festival Ris en Seine. Trois jours d’événements effervescents dédiés à la nature et à la culture ont enchanté les visiteur.se.s, avec des concerts en plein air, des spectacles de marionnettes captivants, du cirque sous toutes ses formes, un défilé de mode éblouissant, et bien plus encore. Cet événement estival a offert un avant-goût festif des vacances à venir, rassemblant notamment la Chorale du Plan, une communauté de passionné.e.s dans une ambiance joyeuse et militante !


Des voix unies et brillantes

Au cœur de cette effervescence artistique, la Chorale du Plan a brillé de mille feux le dimanche 7 juillet à 14h30 sur la scène Factory, sur les bords de Seine. Dirigée par Marlène Continente, vocaliste, pianiste, auteure et compositrice, cette chorale pas comme les autres, mêlant chant et percussions corporelles, a offert un spectacle musical éclectique et engagé. Leur performance a débuté avec l’envoûtante « Like a Hobo » de Charlie Winston, en passant par « La Femme Chocolat » d’Olivia Ruiz, pour se clôturer en apothéose avec « Soulman » de Ben l’Oncle Soul, laissant le public enchanté par leur interprétation vibrante et variée.

Un concert engagé pour les droits humains

En plus d’un talent musical évident, la Chorale du Plan a rendu hommage aux droits humains en interprétant des œuvres de Gaël Faye. Cet artiste franco-rwandais, connu pour sa musique profondément inspirée par des questions sociales et politiques, a été mis à l’honneur avec des chansons telles que « Respire », « Boomer » et « Petit Pays ». Exil, immigration, racisme, ou encore métissage sont autant de thèmes abordés par le rappeur, ainsi que par cette chorale militante. Un choix qui résonne particulièrement avec les valeurs du groupe Amnesty Nord Essonne, présent lors de l’événement, qui salue donc chaleureusement la Chorale du Plan pour sa performance et son engagement fort en faveur des droits humains. En interprétant de telles chansons, la chorale a rappelé à toustes l’importance de la musique comme vecteur de sensibilisation et d’action.

Nous vous invitons tous à marquer d’une pierre blanche dans vos agendas l’édition de l’année prochaine de Ris en Seine. C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour célébrer la culture, la diversité et soutenir les causes qui nous tiennent à cœur. Ensemble, continuons à chanter pour un monde plus juste et équitable. À l’année prochaine à Ris en Seine !