Les bonnes nouvelles de novembre 2016

  • BAHREIN : peine d’emprisonnement réduite à 3 ans pour un prisonnier d’opinion
  • COLOMBIE : l’attribution du prix Nobel de la paix illustre la volonté que la Colombie ne ferme pas la porte aux espoirs de paix et de justice
  • FRANCE : Changement d’état civil, enfin une bonne nouvelle pour les personnes transgenres
  • Le KIRGHIZISTAN fait un pas important pour les droits des filles
  • OMAN : des journalistes omanais ont été relâchés
  • POLOGNE : revirement historique du gouvernement sur son projet de loi restreignant encore plus
    le droit à l’avortement

Action Urgente : Turquie ; Répression massive des médias

Cette action concerne la répression massive des medias en Turquie.

Il y a une lettre en pièce-jointe à compléter comme d’habitude ( voir ci-dessus ) et à envoyer au Premier Ministre de la Turquie par la poste ou par email ( adresse email sur la feuille infos ).

Si possible envoyez une copie à la Commission Parlementaire des Droits Humains en Turquie ( adresse postale et email sur la feuille infos en pièce-jointe ) et une copie à l’Ambassade de Turquie   16 rue de Lamballe   75116  Paris.

Ces lettres doivent être envoyées avant le 20 décembre 2016

AU TURQUIE
AU Turquie lettre nov

Samedi 10 décembre : « 10 jours pour signer », à Juvisy-sur-Orge

Aujourd’hui, samedi 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme, venez rencontrer des membres de notre groupe d’Amnesty International, vous documenter, signer des pétitions pour aider des personnes victimes de violations des droits humains, leur envoyer des messages de soutien.

Grande mobilisation, ce 10 décembre de 10h à 18h aux Travées 9 rue du Dr Vinot et Place de l’Orge : information, signature de pétitions, envoi de messages de soutien à des personnes victimes de violations des droits humains.

Film « Fuocoammare : par-delà Lampedusa » ; Mardi 6 décembre, à 20h

« Fuocoammare : par-delà Lampedusa »
 Ours d’Or 2016 au Festival de Berlin

L’histoire de Fuocoammare, c’est la nôtre, c’est celle de l’Europe, de cette Europe recroquevillée sur elle-même, qui ne sait pas, qui ne veut pas savoir ce qui se passe à ses frontières. Mais elle est également 400p_h_fuocoammare-par-dela-lampedusal’histoire des européens qui s’engagent pour porter secours aux réfugiés et aux migrants en mer, malgré le repli sur soi prôné par les responsables européens. Un film poignant qui dévoile le contraste entre la vie paisible à Lampedusa et les tragédies qui se déroulent aux frontières de l’Europe.

 

Mardi 6 décembre à 20h :
au cinéma Agnès Varda
37-39 Grande Rue, Juvisy: soirée ciné-débat, projection du film

La discussion sera suivie d’une discussion avec Geneviève Garrigos, ex-présidente d’Amnesty France et Manon Maison, représentante de SOS MEDITERRANEE