Qu’est-ce qu’une ACTION URGENTE ? Comment çà marche ?

A l’instar du « Dispositif Alerte-Enlèvement » connu en France depuis 2006, la technique des Actions Urgentes, utilisée par Amnesty International depuis 1974, repose sur l’expérience que les prisonniers de certains pays courent des risques accrus d’être torturés, de « disparaître » ou d’être exécutés dans les heures qui suivent leur arrestation ou leur enlèvement.au-40_1

D’où l’idée de constituer des réseaux de personnes ayant accepté de lancer des appels urgents, à la demande du Secrétariat International d’Amnesty International situé à Londres.
De cette manière, Amnesty International cherche à faire affluer en peu de temps lettres, télégrammes, télex, fax, courriers électroniques aux autorités concernées. Il s’agit de signaler à ces autorités que l’opinion mondiale est au courant des faits.

Il existe actuellement des réseaux d’Actions Urgentes dans 87 pays rassemblant environ 80000 Bénévoles.
Nous avons constitué localement un de ces réseaux sur nos communes et souhaitons agrandir notre cercle de bénévoles qui s’évalue aujourd’hui à une vingtaine de personnes.

Ces personnes s’engagent à écrire 10 à 15 mails ou lettres par an, chacune d’entre elles requiert en moyenne 20 à 30 min.

Ecrire pour quel résultat ?

Il est difficile de déterminer avec précision l’impact des Actions Urgentes.
Par ailleurs, consciente de la diversité des facteurs évolutifs d’une situation, Amnesty International refuse en principe de s’attribuer l’entière responsabilité d’un résultat positif.

Toutefois de nombreux témoignages reçus montrent que – dans un tiers des cas – la situation des victimes s’est améliorée après le lancement d’Actions Urgentes :

– libération,
– réapparition d’une personne « disparue »,
– cessation de la torture,
– reconnaissance officielle de l’arrestation et de la détention,
– autorisation des visites de proches et d’avocats,
– obtention et amélioration des soins médicaux,
– commutation de la condamnation à mort,
– refoulement évité…

Trois fois par an la Coordination des Actions urgentes édite un bulletin qui contient, entre autres, des informations sur les actions menées et leurs résultats.
Nous tâchons à travers ce blog de donner des informations dès que possible au travers de notre rubrique « Que deviennent-ils ? »

EXILES : une expo photo de Raphaël LUCAS

EXILES – RENCONTRE AVEC DES JEUNES EXILES AFGHANS À PARIS

 

raphac3abl-lucas_2Les photographies de la série ‘Éxiles’ ont été réalisées entre octobre 2013 et mars 2014. Elles documentent ma rencontre avec un groupe de jeunes migrants Afghans vivant à Paris. Cette rencontre s’est faite par hasard, en voulant retrouver la trace de deux jeunes gens que j’avais photographiées en reportage au CASO (Centre d’Accueil et de SOins de Médecins du Monde à Paris), et qui m’avaient fait partager leur expérience de l’exil. En me rendant sur les lieux où j’étais susceptible de les retrouver et en amorçant la conversation avec les personnes que j’y ai rencontrées, j’ai peu à peu établi quelques contacts et pu faire se lever le voile sur un univers qui, du moins en partie, forme le revers du tissu social parisien.

La société française est diverse et complexe. Les plans, les groupes humains s’y superposent et s’y entremêlent comme autant de dimensions dans l’espace qu’elle constitue. Pourtant ces dimensions peuvent demeurer imperméables les unes aux autres, particulièrement aux marges.

Raphaël Lucas_1

Photos, légendes et commentaires sur ce lien

Infos utiles

5 rue Popincourt – 75011 PARIS, France
raphael.lucas.compo@gmail.com
clearcutphoto.tumblr.com

Rassemblement « Douma4″ samedi 13 décembre – Paris

Razan Zaitouneh est une éminente avocate, défenseure des droits humains et écrivaine syrienne.

freerazan

Il y a un an, elle a été enlevée avec son mari et deux collègues par un groupe armé à Douma, dans la banlieue de Damas.

Autour de l’anniversaire de leur enlèvement, nous vous proposons plusieurs façons d’agir pour les « Douma4 », comme Razan et ses collègues sont appelés par leurs amis et familles.

razanRazan

samiraSamira

nazemNazem

waelWael

 

 

 

 

 

 

 

La mère de Razan a écrit un blog pour nous, publié le 9 décembre sur le NouvelObs.

Vous allez trouver une actu sur le site http://www.amnesty.fr en page d’accueil, avec une proposition de tweet.

Amnesty International France rejoint également un rassemblement organisé par Ziad Majed et la diaspora syrienne qui aura lieu le samedi 13 décembre, à la Fontaine des Innocents à Paris, de 15h à 18h.

Fontaine des innocents
Ici le lien pour le blog de « Douma4″…