Action Urgente : Chine ; UNE FEMME ET SON ENFANT RISQUENT UN RETOUR FORCÉ

Ci-dessous les 2 modèles du courrier à personnaliser et  à envoyer,

Lee Su-jung (nom utilisé en Chine), 24 ans, et son fils, 4 ans, sont actuellement détenus à Shenyang, en Chine, avec 8 autres Nord-Coréens. En cas de retour forcé, ils risquent de subir des persécutions ou d’autres graves violations des droits humains, comme une détention arbitraire, des actes de torture ou d’autres mauvais traitements, voire une exécution.

Lire l’information complète : UNE FEMME ET SON ENFANT RISQUENT UN RETOUR FORCÉ

Action Urgente : RUSSIE

FÉDÉRATION DE RUSSIE. ON IGNORE LE SORT D’UN TCHÉTCHÈNE QUI A « DISPARU » EN RUSSIE

Ci-dessous les 2 modèles du courrier à personnaliser et  à envoyer,

Imran Salamov, 39 ans, est un Tchétchène qui a été renvoyé contre son gré en Russie depuis le Bélarus le 5 septembre 2017. On ignore où il se trouve actuellement et il est à craindre qu’il ne soit soumis à des actes de torture ou à d’autres mauvais traitements.
Imran Salamov, 39 ans, est un Tchétchène qui a été soumis à une « disparition », faisant l’objet d’un transfert du Bélarus en Russie le 5 septembre alors qu’il était incarcéré dans un centre de détention à Brest, au Bélarus. Il se trouvait auparavant dans la ville de Brest avec sa femme et ses quatre enfants. Depuis le mois de mars, ils avaient quitté à maintes reprises le Bélarus pour la Pologne afin d’y demander l’asile. Toutes leurs tentatives s’étaient soldées par un échec et, à chaque fois, ils avaient été renvoyés au Bélarus par les gardes-frontières polonais, bien qu’ils aient clairement exprimé leur intention de déposer une demande d’asile. Ce rejet de la part des autorités polonaises constitue une violation du droit international relatif aux droits humains et va à l’encontre des obligations incombant à la Pologne en tant qu’État membre de l’UE. Imran Salamov affirme qu’il a été torturé à plusieurs reprises en Tchétchénie et que sa famille et lui sont partis pour échapper à d’autres persécutions.

Lire l’information complète : Le sort d’un Tchétchène qui a « disparu » en Russie

TURQUIE : Agissons pour la libération du président d’Amnesty International Turquie

Le 6 juin, Taner Kiliç, président d’Amnesty International Turquie et défenseur de longue date des droits humains a été arrêté avant d’être poursuivi à tort, trois jours plus tard, pour appartenance à « l’organisation terroriste Fethullah Gülen ». Il faut agir le plus vite possible pour obtenir sa libération immédiate et inconditionnelle, nous avons une marge de manœuvre de quelques jours pour agir, saisissons-la!

Alors que Taner Kiliç a été placé en détention provisoire suite aux poursuites engagées par le ministère public turc, ses avocats vont faire appel ce mercredi (14/06/2017) de la décision de le mettre en détention. Il faut agir au plus vite pour faire le maximum de pression sur les autorités turques afin qu’il soit libéré lors de cet appel. La cible de notre action est directement le ministre de la Justice turc, retrouvez différents moyens de l’atteindre et n’hésitez pas à tous les utiliser.

Plus d’information sur le site d’Amnesty International France

Envoi massif de lettres d’interpellation

Envoi du courrier d’interpellation : Courrier_au_ministre_de_la_justice_turque

– Par courriel : ozelkalem@adalet.gov.tr

Vous pouvez aussi faire un copier coller de la lettre et l’envoyer à l’adresse mail suivante:  N’oubliez pas de changer l’objet du mail afin qu’il apparaisse d’avantage personnalisé.

– Par fax : +90 312 419 33 70

Si vous disposez d’un fax, envoyez la lettre d’interpellation au: Numéro de fax:

– Par courrier : Compte tenu de l’urgence de la situation, il convient de privilégier l’envoi de fax ou de courriel ;

Vous pouvez imprimer ou recopier le modèle de lettre et l’envoyer directement à l’adresse suivante:

Mr Bekir Bozdağ
Ministry of Justice
Adalet Bakanlığı
06659 Ankara, Turkey

 

AU Bahreïn : UN MEMBRE DE L’OPPOSITION RISQUE D’ÊTRE TORTURÉ

BAHREÏN : UN MEMBRE DE L’OPPOSITION RISQUE D’ÊTRE TORTURÉ

Action urgente immédiate : Envoi de courriers au Roi et au Ministre de l’Intérieur.

Ci-dessous les 2 modèles du courrier à personnaliser et  à envoyer,

Le 5 mai, Nizar al Qari, membre du parti d’opposition al Wefaq, a été arrêté et conduit à la Direction des enquêtes criminelles (CID), où il dit avoir été privé de sommeil et menotté dans le dos pendant de longues périodes au cours de sa détention. Le 8 mai, il a été inculpé de « rassemblement illégal à Diraz » puis ramené dans les locaux de la CID, où il risque d’être soumis à des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

Lire l’information complète : Action Urgente Bahreïn

Action Urgente : MALAISIE ; UNE ÉTUDIANTE DÉTENUE POUR POSSESSION DE LIVRES « INTERDITS »

MALAISE : UNE ÉTUDIANTE DÉTENUE POUR POSSESSION DE LIVRES « INTERDITS »

Action urgente immédiate : Envoi de courriers , au 1er Ministre et au Ministre de l’Intérieur.

Ci-dessous les 2 modèles du courrier à personnaliser et  à envoyer,

Siti Noor Aishah, étudiante chercheuse, a été placée en détention provisoire » pour possession présumée de 12 livres considérés comme « illégaux » par les autorités malaisiennes.

Siti Noor Aishah, 29 ans, étudiante chercheuse à l’Université de Malaya, est actuellement en «détention provisoire » dans la prison de Kajang, dans l’attente d’une audience devant la haute-cour de Kuala-Lumpur, le 10 avril. Elle a été arrêtée pour la deuxième fois le 27 mars pour possession présumée de 12 livres attestant prétendument de son soutien des groupes terroristes ou la commission d’actes terroristes.

Sa première arrestation a eu lieu le 22 mars 2016 — des policiers armés de l’Unité malaisienne de lutte contre le terrorisme l’ont appréhendée après avoir encerclé son domicile, situé dans l’État de Terengganu. Siti Noor Aishah a été détenue à l’isolement dans un lieu inconnu durant 28 jours en application du Code pénal et de la Loi sur les infractions relatives à la sécurité (mesures spéciales). Pendant cette période, d’après l’ONG travaillant sur son cas, SUARAM, elle a été interrogée 12 heures par jour sur sa possession présumée de livres considérés comme « illégaux » par les autorités malaisiennes. Elle a ensuite été inculpée, en avril 2016, de « soutien des groupes terroristes ou commission d’actes terroristes », en vertu du Code pénal. Le 29 septembre 2016, la haute cour de Kuala-Lumpur a ordonné sa mise en liberté, après avoir conclu que l’accusation n’avait pas réussi à prouver que les livres en sa possession avaient un caractère illégal. Le jour même de sa libération, Siti Noor Aishah a été arrêtée en vertu de la Loi sur la prévention de la criminalité et maintenue en détention durant 60 jours. Elle a ensuite été placée en résidence surveillée.

Sa deuxième arrestation, la plus récente, a eu lieu le 27 mars 2017, après que l’accusation, qui avait contesté la décision de la haute cour, eut obtenu gain de cause devant la Cour d’appel, qui a estimé qu’il fallait rejuger l’affaire. Siti Noor Aishah a été immédiatement placée en garde vue. Aucune caution n’a été proposée et Siti Noor Aishah est actuellement détenue sans inculpation, dans l’attente de sa prochaine audience, qui doit avoir lieu le 10 ou le 11 avril.

Lire l’information complète : Etudiante détenue pour possession de livres « interdits »

Actions Urgentes : Guinée – Mexique – Thaïlande

Appels mondiaux avril 2017

À l’heure où le monde célèbre la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, il ne faut pas oublier Aissatou Lamarana Diallo, 28 ans, qui poursuit sa quête de justice, près de deux ans après le meurtre de son mari

L’équipe du Secrétariat international (SI) basée au Mexique vient de remettre plus de 49 000 signatures au ministre de l’Intérieur pour dénoncer les actes de torture sexuelle infligés à des femmes au Mexique. Elle a également pu s’entretenir directement avec lui du cas de Verónica Razo. À l’heure où l’affaire est examinée par le ministère et commence à faire parler d’elle dans les médias, il est important que les sections continuent de faire campagne sur son cas. À cette fin, l’équipe Mexique va lancer une campagne d’envergure axée sur le seul cas de Verónica Razo début avril, en s’appuyant sur cet appel mondial.

Le cas de Pai est jugé emblématique d’une offensive plus vaste ciblant la société civile thaïlandaise, et plus particulièrement le mouvement étudiant pro-démocratie, à l’heure où le régime tente d’étouffer la dissidence pendant qu’il met en œuvre son projet de transition politique. Les procédures en cours sont vues comme le signe avant-coureur possible d’une multiplication des poursuites de cette nature et font naître un climat de crainte chez les militants.

Action Urgente : Turquie – Non à la persécution d’Eren Keskin

L’avocate Eren Keskin est la cible d’un harcèlement judiciaire constant. Cette militante de longue date a été traînée devant les tribunaux plus de 100 fois, notamment pour avoir dénoncé le sort de la minorité kurde en Turquie. Le gouvernement veut la faire taire et la jeter en prison.

Action urgente immédiate :

  • Envoi de courrier, au Ministre de la Justice avant fin avril 2017

Ci-dessous le Modèle du courrier à personnaliser et  à envoyer,

Action Urgente : ETATS UNIS ; Détention illégale demandeurs d’asile

Action urgente immédiate :

  • Etats-Unis : QUATRE FAMILLES DÉTENUES DEPUIS PLUS DE 500 JOURS :
    • Envoi de courriers avant le 27 avril 2017

Ci-dessous le Modèle des courriers à personnaliser et  à envoyer,

Quatre enfants en bas âge et leurs mères ont déposé une demande d’asile aux États-Unis après avoir échappé à des violences terribles dans leurs pays d’origine. Ils sont détenus depuis plus de 500 jours dans un centre du service de l’immigration et des douanes situé en Pennsylvanie, bien que leurs demandes de résidence permanente soient en instance.

Antonio (sept ans), Carlos (quatre ans), Josué (trois ans), Michael (16 ans) et leurs mères Marlene, Lorena, Teresa et Maribel (tous les noms ont été remplacés afin de protéger l’identité des personnes concernées) sont détenus depuis plus de 500 jours dans un centre de détention du service de l’immigration et des douanes des États-Unis (ICE) situé dans le comté de Berks, en Pennsylvanie. Chaque famille a déposé une demande d’asile aux États-Unis après avoir fui des événements traumatisants et potentiellement mortels, notamment des menaces d’enlèvement et des violences physiques et sexuelles graves, au Honduras et au Salvador, leurs pays d’origine.  Le centre du comté de Berks accueille actuellement 34 familles, dont beaucoup sont originaires des pays du « Triangle du Nord » (Salvador, Guatemala et Honduras), une région oü Amnesty International a recueilli des informations faisant état d’un niveau extrême de violence et d’insécurité.

Lire l’information complète : Détention illégale demandeurs d’asile

 

IRAN : Justice pour Zeynab Jalalian

Pour demander justice pour Zeynab Jalalian qui a été condamnée injustement à la prison à vie !

  • signer et envoyer le courrier joint au Ministre de la Justice de la République Islamique d’Iran

ou

Zeynab Jalalian purge une peine de réclusion à perpétuité, et le monde autour d’elle devient chaque jour plus sombre. Arrêtée en raison de ses activités politiques, torturée pendant sa détention, elle risque maintenant de perdre la vue. En 2008, elle a été incarcérée en raison de ses liens supposés avec la branche militaire d’un groupe d’opposition kurde. Les autorités l’empêchent à présent de recevoir les soins médicaux qui lui permettraient de ne pas devenir aveugle.

Iran ; lettre au Ministre de la Justice de la République Islamique d’Iran

Action Urgente : ARGENTINE ; Violences contre des Mapuches les 10 et 11 janvier

Action urgente immédiate : Envoi de mails

Lire l’information complète : Argentine. Des mapuches victimes d’une répression violente

Ci-dessous le Modèle des mails à envoyer, puis les Destinataires, Titre et Formule d’appel)


Destinataire
Titre


Formule d’Appel,
J’ai l’honneur de m’adresser à vous en ma qualité de membre d’Amnesty International au sujet des actes de violence dont ont été victimes des membres de la communauté mapuche de Cushamen les 10 et 11 janvier derniers.

Le 10 janvier, plus de 200 gendarmes ont barré les accès au territoire suite à une décision de justice ordonnant la saisie des barricades dressées sur les routes.

Le 11 janvier, sans décision de justice justifiant leur intervention, la police est entrée de force sur le territoire des mapuches et s’en est prise aux habitants.

Sur ces 2 journées, les violences ont été très importantes, coups avec matraques, personnes tirées par les cheveux au sol, harcèlement des enfants, maisons détruites, animaux tués ou volés, tirs entraînant des blessures, une mâchoire brisée, une fracture du crâne…

Je me permets donc de vous demander, Madame la Ministre :
–        De mener rapidement une enquête exhaustive sur les événements, de rendre les conclusions publiques et de traduire en justice les responsables,
–        De prendre toutes les mesures pour protéger les membres de la communauté mapuche de Cushamen, en accord avec eux-mêmes,
–        De trouver une solution définitive aux revendications foncières de la communauté de Cushamen.

Dans ce cadre, je vous rappelle que la constitution argentine reconnaît l’antériorité de l’installation des mapuches à la création de la république d’Argentine.

Par ailleurs, par l’adoption de plusieurs textes internationaux, l’Argentine a reconnu les droits des peuples autochtones. Mais dans la pratique, ceux-ci se heurtent à de nombreux obstacles pour les faire valoir…

En espérant en une action de votre part, je vous remercie vivement de votre attention et vous prie, Madame la Ministre, de croire à l’assurance de ma haute considération.

  Votre nom
Votre Adresse
FRANCE


Titre : Gouverneur de la province de Chubut
Destinataire : Mario Das Neves
Fontana 50 ¡V Rawson
Provincia de Chubut, Argentine
Fax : +54 (0280) 4480206 /4480239
Courriel : privada.gobernador@chubut.gov.ar
Formule d’appel : Sr. Gobernador, / Monsieur le Gouverneur,

Titre : Ministre des Droits humains et du Pluralisme culturel
Destinataire : Claudio Avruj
Av. del Libertador 8151, C1429BNO.
Ciudad Autonoma de Buenos Aires,
Argentine
Fax : +54 (011) 5300-4000
Courriel : privadadh@derhuman.jus.gov.ar
Twitter : @clauavruj
Formule d’appel : Sr. Secretario, / Monsieur le Ministre,

Titre : Ministre de la Sécurité
Destinataire : Patricia Bullrich
Gelly y Obes 2289
C1425EMA. Ciudad Autonoma de Buenos Aires,
Argentine
Fax : +54 (11) 4809-1656
Courriel : privadaum@minseg.gob.ar
Formule d’appel : Sra. Ministra, / Madame la Ministre,

Copies à : AI Argentine
Courriel : activismo@amnistia.org.ar

Copies à : Ambassde
Courriel : efran@mrecic.gov.ar