TURQUIE : Agissons pour la libération du président d’Amnesty International Turquie

Le 6 juin, Taner Kiliç, président d’Amnesty International Turquie et défenseur de longue date des droits humains a été arrêté avant d’être poursuivi à tort, trois jours plus tard, pour appartenance à « l’organisation terroriste Fethullah Gülen ». Il faut agir le plus vite possible pour obtenir sa libération immédiate et inconditionnelle, nous avons une marge de manœuvre de quelques jours pour agir, saisissons-la!

Alors que Taner Kiliç a été placé en détention provisoire suite aux poursuites engagées par le ministère public turc, ses avocats vont faire appel ce mercredi (14/06/2017) de la décision de le mettre en détention. Il faut agir au plus vite pour faire le maximum de pression sur les autorités turques afin qu’il soit libéré lors de cet appel. La cible de notre action est directement le ministre de la Justice turc, retrouvez différents moyens de l’atteindre et n’hésitez pas à tous les utiliser.

Plus d’information sur le site d’Amnesty International France

Envoi massif de lettres d’interpellation

Envoi du courrier d’interpellation : Courrier_au_ministre_de_la_justice_turque

– Par courriel : ozelkalem@adalet.gov.tr

Vous pouvez aussi faire un copier coller de la lettre et l’envoyer à l’adresse mail suivante:  N’oubliez pas de changer l’objet du mail afin qu’il apparaisse d’avantage personnalisé.

– Par fax : +90 312 419 33 70

Si vous disposez d’un fax, envoyez la lettre d’interpellation au: Numéro de fax:

– Par courrier : Compte tenu de l’urgence de la situation, il convient de privilégier l’envoi de fax ou de courriel ;

Vous pouvez imprimer ou recopier le modèle de lettre et l’envoyer directement à l’adresse suivante:

Mr Bekir Bozdağ
Ministry of Justice
Adalet Bakanlığı
06659 Ankara, Turkey

 

ACTION URGENTE : TURQUIE : UN RÉFUGIÉ TRANSFÉRÉ DE L’AÉROPORT TOUJOURS EN DANGER

SF 16 U 119 –  EUR 44/3683/2016

TURQUIE : UN RÉFUGIÉ TRANSFÉRÉ DE L’AÉROPORT TOUJOURS EN DANGER

Le réfugié syrien qui était arbitrairement détenu dans la « salle des passagers à problèmes » de l’aéroport Atatürk d’Istanbul depuis plus d’un an a été transféré le 19 mars. Il est maintenu en détention administrative en attendant qu’une décision soit prise quant à sa demande de libération. Il risque à tout moment d’être renvoyé en Syrie.

Fadi Mansour, que l’on désignait auparavant par les initiales F.M., le réfugié syrien qui était détenu dans la « salle des passagers à problèmes » de l’aéroport Atatürk d’Istanbul depuis le 15 mars 2015, a été transféré hors de l’aéroport le 19 mars. Son passeport a été tamponné (ce qui signifie qu’il est enfin autorisé à entrer sur le territoire turc) et il a été conduit à un poste de police dans les environs. D’après l’avocat de Fadi Mansour, ce transfert intervient après que la Direction générale pour la gestion des migrations a décidé de le placer en détention administrative au centre pour étrangers en instance d’expulsion d’Adana, dans le sud-est de la Turquie.

En attendant, il a été transféré le 21 mars du poste de police à la prison du centre pour étrangers en instance d’expulsion de Kumkapı, à Istanbul. L’avocat de Fadi Mansour a demandé à la Direction générale pour la gestion des migrations de ne pas l’envoyer au centre pour étrangers en instance d’expulsion d’Adana et, au lieu de cela, de le libérer et de lui accorder une protection temporaire au titre de la Loi turque de 2013 relative aux étrangers et à la protection internationale.

Tant qu’il n’est pas libéré et qu’il ne bénéficie pas d’un statut de protection temporaire, Fadi Mansour risque à tout moment d’être renvoyé en Syrie, où il risquerait de subir de graves violations de ses droits humains.

En savoir plus : https://www.amnesty.org/fr/documents/EUR44/3608/2016/fr/

COURRIERS à ENVOYER :
Modèles à compléter avec date et vos nom et prénom :

Direction_migration_Turquie (version WORD docx)
Direction_migration_Turquie (version RTF)
Ministre_intérieur_Turquie (version WORD docx)
Ministre_intérieur_Turquie (version RTF)


ACTION RECOMMANDÉE : lettre international / e-mail / fax/ twitter   :

  • demandez aux autorités turques de libérer Fadi Mansour immédiatement et de lui accorder un statut de protection temporaire en Turquie, conformément à l’article 91 de la Loi de 2013 relative aux étrangers et à la protection internationale ;
  • engagez-les à veiller à ce qu’il ne soit pas renvoyé en Syrie et qu’on ne fasse pas pression sur lui pour qu’il y retourne « volontairement » ;
  • appelez-les à coopérer avec toute ambassade étrangère étudiant les demandes de Fadi Mansour de quitter la Turquie, en autorisant les représentants de ces ambassades à lui rendre visite.

MERCI D’ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 2 MAI 2016 À :

Ministre de l’Intérieur
M Efkan Ala
İçişleri Bakanlığı
Bakanlıklar
Ankara, Turquie
Fax : + 90 312 425 85 09
Twitter : @efkanala
Formule d’appel : Monsieur le Ministre,

Direction générale de la gestion des migrations
M Atilla Toros, Director General
Lalegül Çamlıca Mahallesi 122. Sokak No: 2/3 06370 Ankara, Turquie
Fax : +90 312 422 09 00 / 09 99
Courriel : gocidaresi@goc.gov.tr

Formule d’appel : Monsieur,

Copies à :
L’institution nationale de défense des droits humains de Turquie
Dr. Hikmet Tülenİnsan, Hakları Başkanı
Türkiye İnsan HaaklarıI Kurumu
Yüksel Caddesi No: 23, Kat 3, Yenişehir 06650 Ankara, Turquie
Fax : +90 312 422 29 96
Courriel : tihk@tihk.gov.tr

 Ambassade de Turquie
16 avenue de Lamballe  –  75016 Paris
Tél : 01 53 92 71 11 – Fax : 01 45 20 41 91
Courriel : ambassade.paris@mfa.gov.tr
Tarifs postaux pour la Turquie :
Lettre internationale (20 g) : 1,25 €